Comment est géré le sommeil des marins et des skippers ?

Les marins et les skippers n’ont pas la chance de dormir comme tout le monde lorsqu’ils sont dans l’exercice de leur fonction. Il convient de connaître leur fonction avant de comprendre la gestion de leur sommeil.

La fonction des marins et des skippers

Le skipper est un professionnel de la navigation, le capitaine d’un voilier : il est donc responsable de son voilier et des passagers qu’il transporte d’un port à un autre. Le skipper peut travailler pour son propre compte ou au sein d’une entreprise, rattaché par un contrat et rarement en tant que salarié. Avec son diplôme, il est censé connaitre toutes les règles de sécurité en vigueur et la communication en mer. Le parcours pour devenir skipper est fastidieux et le candidat doit avoir une excellente forme physique pour pouvoir participer au concours (un médecin en mer assure le contrôle). En général, le skipper se trouve seul à gérer le voile en mer et à s’occuper des passagers : la raison pour laquelle, il doit toujours rester vigilant et dormir peu. Le marin, lui, peut assurer différents rôles. Il peut s’agir d’un marin de commerce ou d’un marin de pêche. Toujours est-il que dans le bateau, il se voit assigné un rôle bien déterminé qu’il doit assurer à la perfection. D’où le sommeil fragmenté et irrégulier.

La gestion du sommeil des skippers et des marins

Ces professionnels de la navigation ne profitent pas d’un sommeil comme le nôtre mais ils arrivent à bien gérer leur sommeil suivant leur fonction. L’essentiel est de profiter d’un sommeil récupérateur, pour cela il faut connaitre la durée minimale d’un sommeil récupérateur. Le sommeil est navigateurs est généralement fragmenté en micro-sommeils dont la durée se trouve généralement entre 10 et 15 minutes, voire entre 10 et 15 secondes). En tout, ils dorment environ 3 à 5 heures au quotidien. Le sommeil de petite durée est bien utile, au lieu de lutter contre l’envie de dormir, il peut être récupérateur.
Le moment propice pour dormir est quand le climat n’est pas perturbé ou en l’absence de vagues énormes. Certains navigateurs aguerris arrivent à dormir tout en étant à la barre : ils dorment lorsque le navire descend une vague et se réveille lorsque celui-ci remonte, et ainsi de suite. Les médecins recommandent différentes solutions pour les aider à mieux dormir : l’utilisation d’un bon surmatelas, ne pas se couper du bruit, pratiquer des exercices de relaxaton ou de sophrologie.

0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *